PROGRAMME MSC Séance 3: Pratiquer l'amour bienveillant

Mis à jour : oct. 6



PRATIQUER L’AMOUR BIENVEILLANT


En douceur, nous arrivons au cœur de notre programme MSC.


Deux fois, j’ai vécu ce programme en tant que participante. C’est impressionnant de le redécouvrir dans la peau de l’enseignante. La profondeur des pratiques se déploie avec un cortège de compréhension et intégration. Cet enseignement est un cadeau. Il contient les éléments de la solidité intérieure dont nous avons tant besoin. Prendre soin de soi est à mes yeux plus essentiel que le vaccin anti-COVID. Se reposer dans la capacité de s’apporter du soutien contrebalance l’incertitude de la vie moderne.


Dans les séances 1 et 2, nous avons posé les bases : la pleine conscience et l’humanité partagée. Cette séance et les suivantes sont centrées sur l’expérimentation.


Nous explorons deux facettes de la bienveillance à soi :


1. L’amour bienveillant : nous souhaitons tous vivre heureuse/heureux


2. La compassion: le souhait que tous les êtres sensibles soient libres de la souffrance.

Citation Mayanmar: « Quand le soleil de l’amour bienveillant rencontre les larmes de la souffrance, l’arc-en-ciel de la compassion surgit. »


A travers les superbes textes de Jack Kornfield et Joanna Macy, nous expérimentons l’amour bienveillant pour les autres et pour soi et la compassion pour les autres et pour soi. Grâce à la guidance de mon collègue Christophe, j’ai la chance de revivre ce moment dans la peau de la participante, quel cadeau ! MERCI Christophe !


Avec le livre de Jacques Fradin « L’intelligence du stress – Mieux vivre avec les neurosciences », je découvre que nos pratiques active notre:


mode de pensée préfrontal (MMP).


Sans l’effort de la pleine conscience, notre cerveau reptilien fait place aux ressentis de peur, d’angoisse. C'est notre


mode de pensée automatique (MMA).


A l’opposé, ou plutôt en complémentarité, le MODE MENTAL PREFRONTAL nous relie à notre ressenti intérieur et nous apaise.


Dans cette 3ème séance, nous cherchons des phrases de bienveillance qui nous parlent pour répondre à deux questions :


A. DE QUOI AI-JE BESOIN ? De quoi ai-je VRAIMENT besoin ?

B. QU’AI-JE BESOIN D’ENTENDRE ? quels mots ? quelles phrases me font vraiment du bien ?


En écrivant ces phrases, nous activons notre mode de pensée préfrontal (MMP), élargissons nos ressources intérieures et ancrons notre SECURITE EMOTIONNELLE.


Au menu des prochaines semaines :

  • apprivoiser notre réflexe de fuir nos vécus pénibles ou de les anesthésier en regardant des séries télé, en mangeant du chocolat par exemple; or, glisser les ressentis pénibles "sous le tapis" met en danger notre santé physique et psychique

  • Enclencher le réflexe de SECURITE EMOTIONNELLE en accueillant les émotions difficiles

  • Expérimenter ce que décrit Thich Nhat Hanh : «Quand nous touchons notre souffrance en pleine conscience, nous commençons à la transformer. »

  • Et oser découvrir le/s bon/s côté/s de nos difficultés. En quoi, elles nous font mûrir et devenir plus compétent/e/s pour « Embrasser notre vie » qui est le doux titre de notre dernière séance !

En attendant la suite de cette belle aventure humaine, prenez soin de vous !


Si vous souhaitez vivre les bénéfices de ce programme:

profitez des nouvelles dates qui sont déjà en ligne pour 2021 sur www.ressourcez-vous.ch


Monique Borcard-Sacco, Psych. Dipl., cabinet PSYPOSITIVEMBS


https://www.jacques-fradin.com/thematiques/l-intelligence-du-stress/





18 vues

© Ressourcez-vous - Created by Reverseweb

  • Facebook - White Circle