Qu’est ce que la méditation pleine conscience ?


  • Méditation formelle et informelle

Aujourd'hui je perçois la méditation pleine conscience comme les deux faces d’une même pièce de monnaie. En effet, il y a la méditation à proprement parler qui souvent est nommée méditation formelle et qui se fait principalement en position assise. Elle est souvent planifiée pour faire partie intégrante d’un rituel de la journée. La deuxième face de la pièce peut se traduire par le fait de vivre pleinement l’instant présent. Un élément qui fait partie d’un art de vivre à toute heure de la journée. Prendre conscience de l’ici et maintenant et ressentir ce qui se passe en nous, c’est à proprement parler sortir d’un mode automatique qui nous fait vivre les activités de la journée les unes derrière les autres sans vraiment avoir pris conscience que nous les avons vécues en notre fort intérieur. Dans la pleine conscience, ces deux faces de la pièce que sont la méditation formelle et informelle sont indissociables. Je pense surtout qu'avec le temps ma perception sur ce qu'est la pleine conscience va encore bien changer. Cependant, l’attention au moment présent qui est mise en place par une pratique basée sur notre propre respiration reste notre solide base. La respiration nous accompagne à chaque moment de notre vie, nous sommes nés lors de notre premier souffle et le dernier acte dans notre vie se termine par un souffle.

  • Mindfulness

Au départ, en langue française, il y a déjà une certaine incompréhension avec une traduction du mot « conscience » venu du terme Mindfulness utilisé en anglais. Car il s’agit bien plus de pleine présence ou de pleine attention en lien avec notre esprit que de notre conscience à proprement parler, même si, prendre conscience de ce que l’on vit dans l’instant présent, dans notre corps et dans notre environnement en fait pleinement partie. Si l’on parle de la définition de la méditation pleine conscience, chacun aura évidemment une version différente et plus ou moins élaborée, néanmoins les bases restent sensiblement les mêmes. Une des définition les plus courantes est: «porter délibérément son attention sur ce qui se passe dans l’ici et maintenant». Après une semaine de retraite de méditation pleine conscience avec Jean-Marc Terrel, six groupes ont élaboré leurs propres définitions, je vous en présente trois. La méditation pleine conscience c’est…… un outil simple, que je m’offre pour créer une relation authentique à moi-même avec bienveillance. … respirer, ressentir et accueillir ce qui se passe dans le présent.… ni ressasser le passé, ni penser au futur, mais simplement vivre le bonheur de l’instant présent en sortant du pilote automatique.

  • Stress & anxiétés

La méditation pleine conscience a pris son envol dans les pays occidentaux avec le développement d’un protocole développé en 1979 par Jon Kabat-Zinn aux Etats-Unis. Il fût le premier à reprendre plusieurs éléments des traditions asiatique et bouddhiste, pour en faire une pratique non connotée religieusement et donc laïque. Ces pratiques ont été adaptées pour soigner les mots de notre civilisation que sont le stress, l’anxiété et autres états négatifs que notre esprit nous fait subir. Le protocole MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction) ou en français protocole basé sur la réduction du stress vit aujourd’hui une croissance fulgurante. Ce protocole, ainsi que le protocole MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy), sont surtout guidés par des psychologues, psychiatres ou médecins. Même si ces deux protocoles tendent à se démocratiser comme approche de prévention et de recherche de bien-être. Il y a cependant un risque réel que la méditation pleine conscience devienne un grand fourre tout comme par exemple avec une thématique que nous connaissons bien, le coaching. La méditation pleine conscience avec ses deux protocoles MBSR et le MBCT ne sont que la pointe la plus visible de l'iceberg car très médiatisée, cependant la pratique est bien plus vaste et intéressante avec comme preuve tous ces livres qui sortent sur la pleine conscience et qui ne parlent pas de ces protocoles.

  • La méditation est-ce naturel ?

En ce qui concerne la pleine conscience informelle, chacun de nous l’avons déjà mainte fois expérimentée lors de notre enfance et notre adolescence. Repensez aux moments où comme enfant, nous vivions nos activités pleinement sans penser au passé et sans penser au futur, juste entièrement présent lors du jeu. Sortir de ce mode automatique que nous vivons est donc devenu un challenge car nous avons perdu cette capacité avec l’âge. La chance que nous avons est que chacun de nous pouvons la retrouver, mais comme pour un sportif, il faut de l’entraînement pour progresser. Ne doutez pas de vous au début car il n’y a rien à atteindre, ni rien à obtenir. Soyez juste dans l’instant présent.

  • ...et le yoga ?

Je ne pouvais finir ce post sans parler du yoga, du Qi gong ou des autres arts martiaux, car eux aussi ont déjà dans leur art spécifique intégré l'attention sur la respiration. Ils sont donc aussi directement liés à l’ici et maintenant. Il est vrai que ces pratiques sont un excellent complément à la méditation pleine conscience, car si la pleine conscience se concentre sur le moment présent et sur la respiration, les arts martiaux aident à entretenir et faire bouger son corps. En gros, la méditation pleine conscience combinée à un art martial ou du yoga devient, pour moi, un parfait équilibre pour allier le travail sur le corps et l’esprit.

#méditation #pleineconscience #MBSR #MBCT #mindfulness



0 vue

© Ressourcez-vous - Created by Reverseweb

  • Facebook - White Circle